Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Gâteau au Chocolat, suivant une recette de George Sand

 

Michele2Ingrédients pour 6 convives :

 

250 g de chocolat de couverture noir amer

100 g de beurre mou

100 g de poudre d'amandes

100 g de sucre semoule

4 oeufs

1/2 cuil. à café de vanille en poudre

1 pincée de sel

 

Beurrer un moule à manqué de 22 cm de diamètre.

Mélanger le sucre - moins 2 cuil. à soupe -, la vanille et la poudre d'amandes dans un bol.

Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes.

Faire fondre le chocolat au bain-marie, ajouter le beurre.

Retirer du feu et ajouter les jaunes d'oeufs 1 à 1 puis le mélange sucre-vanille-poudre d'amandes en mélangeant bien.

Battre les blancs d'oeufs en neige ferme avec 1 pincée de sel, puis incorporer le sucre réservé, sans cesser de fouetter jusqu'à ce qu'ils soient lisses et brillants.

Verser la préparation au chocolat dans les blancs et mélanger délicatement en soulevant la pâte et non en la tournant.

Verser la pâte dans le moule et glisser au four, cuisson à four chaud thermostat 5 (175°). Laisser cuire le gâteau 35 minutes, puis laisser reposer 15 minutes avant de le démouler. Servir tiède ou froid, tel quel ou avec une crème anglaise ou encore un coulis de chocolat.

 

---

 

Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand, née à Paris en 1804, décédée à Nohant dans l'Indre en 1876. Ecrivain français, son premier roman, Rose et Blanche (1831), fut écrit en collaboration avec Jules Sandeau qui lui fournit son pseudonyme. Après quelques années d'une vie mouvementée que marquèrent ses liaisons avec Musset (été 1833), Liszt, Chopin (1838-1847), elle se retira dans sa propriété de Nohant en 1848.

George SandSon oeuvre, abondante, connut de son vivant un grand succès ; elle comprend des romans à caractère sentimental : Indiana (1832), Lélia (1833), Mauprat (1837), des récits inspirés par le socialisme humanitaire : Le Compagnon du Tour de France (1840), Consuelo (1842-1843), Le Meunier d'Angibault (1845), des romans champêtres : La Mare au Diable (1846) François le Champi (1847-1848), La Petite Fadette (1849), des pièces de théatre, des ouvrages autobiographiques : Histoire de Ma Vie (1855), Elle et Lui, sur sa liaison avec Musset (1859), un Journal Intime posthume (1926) et une importante correspondance.

Partager cette page

Repost 0
Published by